Le périnée, kézaco?

Le périnée vous en avez peut-être déjà entendu parler, surtout si vous avez accouché ou si vous avez des jeunes mamans dans votre entourage, mais vous ne savez pas forcement vraiment ce que c’est ni à quoi ça sert.

Je vais tout vous dire car ce muscle joue un rôle primordial dans notre VIE DE FEMME!

Les hommes ont également un périnée mais j’insisterai ici sur le rôle du périnée chez la femme. Messieurs, je vous prie de bien vouloir m’excuser.

Tout d’abord où se trouve le périnée?

Le périnée est un ensemble de muscles qui se situe dans le bas du petit bassin. Il commence à la pointe du pubis et par en arrière jusqu’au coccyx.

Le périnée forme un losange dont le milieu se situe entre les ischions (les 2 os pointus des fesses). La partie antérieure par rapport aux ischions est dite superficielle et la partie postérieure est dite profonde.

perineedegasquet
dessin tiré du livre Périnée, arrêtons le massacre! de Bernadette de Gasquet

À quoi sert le périnée?

Le périnée permet les fonctions de miction, de défécation et de continence (faire « pipi-caca-prout »). Il a également une fonction sexuelle et est directement lié à la fonction de reproduction.

Le périnée se trouvant au plus bas dans le plancher pelvien et comme nous sommes des bipèdes, les viscères et les organes du petit bassin « descendent » par la gravité vers ce plancher. Il a donc un rôle primordial dans le soutien des organes du petit bassin.

La partie antérieure et superficielle du périnée n’a pas un rôle dans la continence ni dans le soutient des organes comme on l’entend très souvent mais bien dans le plaisir, la sensualité et dans la protection extérieure. C’est lui qui constitue la dimension des lèvres, la forme de la fente vulvaire, du clitoris chez la femme et de la verge chez l’homme ainsi que des organes génitaux dits « externes ».

La partie profonde, antérieure et postérieure, du périnée est appelée pubo-rectal car elle part du pubis jusqu’au rectum. C’est cette partie du périnée qui permet de se retenir.

Le périnée étant la base du plancher pelvien, il participe également à la posture. Si votre périnée est relâché, il va être plus difficile pour vous de garder une bonne posture de protection du dos. Si on compare le périnée à la base d’une pyramide et votre colonne vertébrale à cette pyramide, si la base de la pyramide est construite sur des sables mouvants il va être difficile d’ériger la pyramide. C’est la même chose pour notre posture. Si notre périnée est relâché, il va être difficile de tenir une bonne posture.

Comment le périnée peut se détendre?

La première raison à laquelle vous aller penser est l’accouchement. Oui mesdames surtout si on vous demande de pousser très fort sur votre périnée pour faire sortir le bébé. Pour avoir un accouchement non délétère sur votre périnée je vous conseille de lire les ouvrages de Bernadette de Gasquet ou de regarder sa vidéo sur le périnée.

Les activités physiques et sportives de poussées sur le périnée (trampoline par exemple), le sport à haut niveau, le chant mal pratiqué, l’absence de connaissance de l’existence du périnée, les éternuements à répétition sans protection du périnée…

Quels sont les risques et conséquences sur notre organisme et notre vie quotidienne si on a un périnée détendu?

Le périnée permettant de soutenir les organes et de retenir les envies d’uriner et les gaz, si il est détendu et que vous n’arrivez pas à le contracter lors d’efforts par exemple, vous risquez d’avoir des fuites urinaires.

Celles ci se produisent, au début, généralement et principalement lors d’un effort important comme porter son enfant qui commence à être un peu lourd ou un gros carton, éternuer quand on le fait à répétition, tousser, avoir une crise de rire, faire un footing assez soutenu ou encore avoir une envie très pressante. Puis au fur et à mesure quand on ne prend pas en charge son périnée dès ces premiers signes on peut arriver à des stades plus ou moins graves; comme des fuites urinaires de plus en plus fréquentes et pour des efforts de moins en moins importants (monter des escaliers, éternuer juste une fois…) ou un prolapsus génital.

Les fuites urinaires vous imaginez toutes ce que c’est, mais le prolapsus génital c’est quoi?

Un prolapsus génital est une descente provisoire ou permanente d’un ou plusieurs organes du petit bassin vers la vulve. Les organes susceptibles de descendre sont la vessie, l’utérus et le rectum. Il existe différents stades de prolapsus:

  • Stade I : prolapsus débutant, haut situé.
  • Stade II : prolapsus arrivant à l’orifice vulvaire mais ne le dépassant pas.
  • Stade III : prolapsus extériorisé, dépassant l’orifice vulvaire.

En cas de prolapsus contactez votre gynécologue.

Avant d’en arriver au prolapsus génital, il y a donc plusieurs stades de relâchement du périnée qui se manifestent comme les fuites urinaires. Alors mesdames faites attention à ce que vous ressentez et surtout parlez en à votre médecin ou votre gynécologue dès que vous ressentez des troubles périnéaux! Ce n’est pas honteux!

Une petite histoire: un jour en consultation, une de mes patientes, qui venait me voir pour autre chose que de la rééducation du périnée, me dit au bout de quelques séances qu’elle a des fuites urinaires très fréquemment. Je lui indique de consulter son gynécologue afin de pouvoir prendre en charge ses fuites urinaires. À ma grande surprise elle me répond « ah bon? Mais pourquoi faire? C’est normal à mon âge d’avoir des fuites! » Je précise qu’elle n’avait à l’époque que 55ans… Alors mesdames, NON ce n’est pas normal d’avoir des fuites urinaires et peu importe l’âge que vous avez!

Il faut savoir qu’on estime à 56% le nombre de femmes ayant des problèmes de fuites urinaires dont plus de 49% ayant moins de 40ans! Sans oublier que 13% des jeunes filles de 16-18ans, n’ayant jamais été enceintes, ont des fuites urinaires lorsqu’elles font du sport dont 6% d’entre elles sont obligées de se protéger… Chez les grandes sportives on peut atteindre 60% selon les disciplines.

Comment on le contracte notre périnée?

Pour contracter votre périnée vous devez faire comme si vous vouliez retenir un gaz et une envie d’uriner. Vous aller alors sentir que votre périnée se contracte, se resserre et remonte vers l’intérieur du petit bassin. Cette contraction est de petite amplitude…

Il est souvent difficile de le sentir au premier abord. Si vous avez accouché depuis plus de 3mois et que vous n’avez pas effectué la rééducation périnéale, je ne peux que vous conseiller d’aller chez une kinésithérapeute spécialisée ou une sage femme.

L’objectif quand vous engagez votre périnée est de pouvoir tenir la contraction pendant plusieurs secondes et surtout lors d’éternuements, de fous rire, de ports de charges lourdes, de votre pratique sportive, lors de déséquilibres dans les transports en commun…

Vous pouvez vous aider du muscle transverse.

En contractant le transverse, en aspirant le nombril vers votre colonne vertébrale, vous allez aider le périnée à se contracter.

Il faut par contre faire une différence entre « serrer son périnée » et « serrer les fesses ». Quand vous contractez votre périnée, vous ne devez pas contracter vos fessiers. Les muscles des fesses doivent rester relâchés.

Quelles activités sont déconseillées tant que notre périnée n’est pas assez tonique?

Toutes les activités avec des impacts ou des chocs sont à proscrire tant que vous n’avez pas effectuez la rééducation du périnée. En effet tous les chocs que vous allez avoir vont exercer une pression abdominale et périnéale poussant sur votre ventre et votre périnée. La poussée sur votre périnée va aggraver le relâchement périnéal et les désagréments qui vont avec.

Il vaut mieux donc arrêter la course à pieds, l’athlétisme (saut de haies, saut en hauteur, triple saut), le trampoline, les abdominaux mal faits (les crunchs: abdominaux par relevé de buste surtout si vous bloquez les pieds sous un meuble!), la musculation avec port de charges, le basket-ball, le volley-ball, les sports de combat.

Tous ces sports provoquent une augmentation de pression abdominale qui pousse sur le périnée. Quand celui-ci n’est pas assez tonique, il ne répond par à cette poussée et se détend encore plus.

Quelles activités sportives pratiquer quand on a un périnée détendu?

Pour protéger et même améliorer le tonus et la contraction de votre périnée, vous pouvez pratiquer de la gymnastique posturale comme le Pilates et le Yoga.

Vous pouvez pratiquer également la natation.

Toute pratique sportive doit être faite en pensant à engager votre périnée et votre ventre afin de protéger le périnée. Pour engager votre périnée pensez à retenir un gaz et une envie d’uriner et pour engager le ventre aspirez votre nombril vers la colonne vertébrale.

Pensez toujours à travailler votre périnée au quotidien quand vous marchez par exemple, que vous êtes dans une file d’attente, dans les transports en commun ou votre voiture… À force de travailler votre périnée au quotidien il deviendra plus tonique et plus réactif. À vous de jouer!

Et niveau sexuel, quel sont les rôles du périnée?

Comme je vous le disais plus haut dans l’article, la partie antérieure et superficielle du périnée constitue le clitoris, les petites lèvres… La sensibilité de cette partie va donc avoir un rôle primordial dans le plaisir à deux ou en solitaire…

Je vous ai également dit que lorsque vous contractiez le périnée profond, il se resserrait et remontait. Lors d’un rapport sexuel, si vous contractez votre périnée au moment des pénétrations, vous allez donc resserrer votre vagin et provoquer plus de plaisir chez les deux partenaires.

Je ne peux que vous conseiller de consulter votre médecin et de faire des séances de rééducation périnéales chez un kinésithérapeute spécialisé si vous avez des troubles périnéaux.

La kinésithérapie vous apprendra a mieux connaître votre corps dans cette région et vous apprendra à travailler votre périnée dans différentes postures (allongée, assise, debout et en action) puisque nous sommes des bipèdes et que notre périnée a un rôle primordial dans notre station debout!

Si vous souhaitez en savoir plus sur votre périnée, je vous conseille de lire:

Périnée, arrêtons le massacre et Abdominaux: arrêtez le massacre! de Bernadette de Gasquet

À très bientôt pour garder la forme!

Julia


4 réflexions sur “Le périnée, kézaco?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s