Octobre ROSE: le cancer du sein parlons-en!

Vous ne le savez peut-être pas mais le mois d’octobre est depuis 23 ans appelé le mois d’ Octobre Rose pour parlez du cancer du sein!

Pour aider les femmes à en savoir plus sur le cancer du sein et tout ce qui tourne autour de la prise en charge du cancer du sein, des associations et organismes se mobilisent particulièrement tout au long du mois d’octobre.

Le cancer du sein, parlons en!

En France, 1 femme sur 8 est opérée d’un cancer du sein chaque année.

Le dépistage est primorial. Entre 50 et 74 ans, les gynécologues prescrivent systématiquement une mammographie tous les 2 ans. Selon vos antécédents personnels et familiaux, le dépistage peut commencer plus tôt.

Pensez à consulter votre gynécologue une fois par an! Il vous fera tous les examens nécessaires (palpation des seins, examen gynécologique…).

Depuis plusieurs années, on met l’accent sur l’auto-palpation. Tous les jours quand vous vous mettez de la crème ou sous la douche, palpez vous les seins. Ne vous sentez pas obligés de faire comme votre médecin mais touchez l’ensemble de votre poitrine simplement. En le faisant régulièrement vous serez plus à même de sentir si il y a une différence par rapport aux autres fois. Si vous ressentez une boule ou « quelque chose » de différent de d’habitude allez consulter votre gynécologue.

 

Il existe des facteurs de risque:

  • une mauvaise alimentation, de mauvaises habitudes alimentaires (les sucres et la viande rouge en excès favorisent le développement des cellules. Les cellules cancéreuses ayant déjà une multiplication plus rapide que les cellules non cancéreuses, ce type d’alimentation favorise donc le développement de ces cellules malignes)
  • le tabac
  • la pollution atmosphérique
  • la consommation hormonale plus ou moins inconsciente (pilule contraceptive, alimentation, traitements hormonaux substitutifs) (les cancers hormodépendants ont une croissance sous l’influence des hormones. Si vous prenez un traitement hormonal ou que votre alimentation, votre eau contiennent des résidus hormonaux, cela favorise le développement des cellules cancéreuses)
  • les traitements contre la stérilité
  • les grossesses tardives
  • l’excès de radiographie chez les très jeunes femmes

Quand malheureusement le médecin découvre une tumeur dans le sein. Il est pratiqué une biopsie afin d’étudier la tumeur et de voir quelle stratégie thérapeutique va pouvoir être mise en place.

Il existe différents traitements: l’intervention chirurgicale, la chimiothérapie, la radiothérapie et les traitements (anti) hormonaux.

Les interventions chirurgicales peuvent être soit conservatrices c’est à dire que l’on enlève la tumeur mais que l’on conserve le sein, soit non conservatrices c’est à dire que l’on enlève tout le sein.

Les ganglions de l’aisselle du côté opéré vont être soit conservés, seul le ganglion sentinelle ( le 1er) sera enlevé, soit retirés et on parlera alors de curage axillaire. Le nombre de ganglions retirés dépend de l’étendue de la tumeur dans ces ganglions. Le chirurgien enlèvera le minimum de ganglions possible.

Les traitements complémentaires sont la chimiothérapie, la radiothérapie et l’hormonothérapie.

La chimiothérapie permet de détruire les cellules cancéreuses disséminées dans l’ensemble du corps.

La radiothérapie a pour but de détruire les cellules cancéreuses qui seraient susceptibles d’être encore présentes autour de la zone de la tumeur, après chirurgie.

Quand le cancer du sein se développe sous l’influence des œstrogènes on dit qu’il est hormonodépendant. L’hormothérapie consiste à administrer des molécules qui entreront en compétition avec les œstrogènes au niveau des récepteurs des cellules cancéreuses et empêcheront leur développement.

Suite à l’intervention chirurgicale, certaines femmes souhaitent une reconstruction mammaire. Il existe différents types d’interventions; avec prothèse mammaire, par le grand dorsal, lipofeeling…

La prise en charge masso-kinésithérapique

Suite à ces différents traitements, les femmes peuvent ressentir des douleurs articulaires et musculaires et des limitations articulaires (omoplate, épaule, cervicales).

La cicatrice, très centrale dans la prise en charge masso-kinésithérapique, peut avoir des adhérences, manquer de mobilité et provoquer des douleurs.

Des thromboses lymphatiques superficielles, aussi appelées cordes de guitare, peuvent également être retrouvées depuis l’aisselle jusqu’au coude voire poignet et bloquer la mobilité de tout le membre supérieur du côté opéré. Elles peuvent être douloureuses lors de la mobilisation du membre supérieur.

Dans les suites post-opératoires du cancer du sein, on retrouve parfois un lymphoedème du membre supérieur autrement appelé vulgairement « gros bras ». Grâce aux techniques chirurgicales de plus en plus avancées et précises et à la prise en charge rapide en post opératoire par un kiné, ce phénomène est de plus en plus rare.

À toutes ces douleurs ou troubles physiques il ne faut pas oublier d’ajouter le changement physique et l’impact psychologique des traitements. Les femmes ont souvent du mal à se reconnaître dans leur corps, leur « nouveau » corps que ce soit avant ou après reconstruction. Les traitements ayant eu des effets sur tout l’organisme, il faut du temps pour les évacuer de l’organisme et pour diminuer les douleurs qui y sont associées.

Le masseur-kinésithérapeute a un rôle très important pour la femme dans le soulagement des douleurs, la récupération articulaire et l’aide à la réappropriation du corps.

Pour soulager les douleurs et assouplir les tissus cicatriciels et les cordes lymphatiques, nous, kinés, utilisons des techniques de massages manuels et mécaniques grâce au Cellu M6 et des techniques d’étirements des tissus.

La récupération articulaire est également un objectif primordial pour que les femmes retrouvent leur indépendance dans la vie de tous les jours.

Chaque zone du corps touchée de près ou de loin par l’intervention chirurgicale et les traitements associés sera pris en charge par les kinésithérapeutes.

Pour trouver un kinésithérapeute spécialisé dans la prise en charge des femmes opérées du cancer du sein rendez-vous sur le site Se reconstruire en douceur ici, créé par Jocelyne Rolland.

La reprise d’une activité physique peut aussi être encadrée par les kinés grâce notamment au Rose Pilates importé en France par Jocelyne Rolland. Vous pouvez d’ailleurs retrouver tous ses conseils et les principes du Rose Pilates dans son livre Belle et en forme après un cancer du sein, chez Frison Roche.

L’activité physique permet aux femmes de se réapproprier leur corps et de diminuer le risque de récidive.

En reprenant une activité physique comme le Rose Pilates, les femmes retrouvent une force et une souplesse musculaire, une endurance musculaire, un corps plus équilibré entre leur côté opéré et non opéré, une bonne posture et font de nouvelles rencontres dans un cadre différent que celui des traitements à l’hôpital…

Il existe plein d’autres activités adaptées aux femmes opérées de cancer du sein comme le yoga, le dragon boat (ici), la marche nordique

Vous pouvez retrouver différentes pratiques sur le site de la CAMI par exemple.

L’objectif de chaque prise en charge des femmes opérées de cancer du sein est de les aider à retrouver leur intégrité physique et psychologique et de les accompagner au mieux dans leurs traitements.

Si vous souhaitez plus de renseignements, rendez vous sur le site de l’Institut Curie ici

et Se reconstruire en douceur ici

ainsi qu’avec le livre de Jocelyne Rolland, Belle et en forme après un cancer du sein

rose_pilates_180

 

À bientôt pour garder la forme!

Julia


Une réflexion sur “Octobre ROSE: le cancer du sein parlons-en!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s